CRC/C/DZA/3-4 - OHCHR

décennie de la dernière chance émergence ou déchéance de l économie algérienne





CRC/C/DZA/3-4 - OHCHR

[DOC] CRC C DZA OHCHR ohchr english bodies crc docs CRC C DZA doc

Download

Ftpu - OHCHR

[DOC] Ftpu OHCHRdocstore ohchr SelfServices FilesHandler ashx?enc

Download

Claire Escoffier - Tel archives ouvertes

[DOC] Claire Escoffier Tel archives ouvertes tel archives ouvertes docs DOC TheseTel doc

Download

SOMMAIRE - cultures-algerie

[DOC] SOMMAIRE cultures algeriecultures algerie wifeo documents Thse de Benamara Bejaia doc

Download

Chapitre 3 - minaudiercom

[DOC] Chapitre minaudier minaudier documents france b opportunistes doc

Download

Patrick MODIANO - Comptoir Littéraire

[DOC] Patrick MODIANO Comptoir Littéraire ptoirlitteraire docs modiano doc

Download

le luxe du commerce - Colloque international Le commerce du luxe

[DOC] le luxe du commerce Colloque international Le commerce du luxe luxe sciencesconf resumes fevrier doc

Download

Une famille Dons artistiques et fibre militaire

[DOC] Une famille Dons artistiques et fibre militaire intratext ixt IXTDVD FRA Maignen Corbon doc

Download

c La grande bourgeoisie : une « classe sociale mobilisée - Apses

[DOC] c La grande bourgeoisie une « classe sociale mobilisée Apses apses TheIEURme nAo Les stratifications sociales doc

Download

SOMMAIRE - Comité National d'Ethique Médicale

La disparition de cette grande figure de la médecine tunisienne, arabe et africaine, mais aussi de ses dérivés et de ses implications sociales et économiques Il faut que la bioéthique pense en profondeur cette nouvelle dimension D'une part, l'émergence d'un droit ? la non douleur qui se dégage des textes étudiés&

Download
.
juillet .
Français Original: FrançaisComité des droits de lenfant Examen des rapports soumis par les États parties conformément à larticle .
de la Convention Troisième et quatrième rapports périodiques des États parties devant être soumis en .
Algérie* [.
mai .
Table des matières Paragraphes Page .
Les centres médico-pédagogiques pour handicapés moteurs (CMPHM) .
es centres médico-pédagogiques pour enfants inadaptés mentaux (CMPEIM) .
.
Les écoles de jeunes aveugles (EJA) .
es écoles de jeunes sourds (EJS) .
es centres pour insuffisants respiratoires (CIR) .
.
Lenseignement des enfants déficients sensoriels .
.
Répartition des élèves handicapés sensoriels intégrés dans le circuit de léducation nationaleannée scolaire .
.
.
Intégration des jeunes handicapés .
.
Mortalité infantile et maternelle .
.
Programme national de nutrition .
.
Évolution de la couverture vaccinale .
.
Répartition des cellules de proximité .
.
Prise en charge des demandes émanant des personnes avec handicaps .
.
Lévolution des transferts sociaux en provenance du budget de lÉtat .
.
Évolution de lenveloppe financière consacrée à laction sociale et à la solidarité nationale dansle cadre des transferts sociaux et inscrite dans le budget de lÉtat entre .
et .
(mars) .
.
Enfants en situation de rue pris en charge dans le cadre du SAMU social .
.
La prise en charge des enfants privés de famille en milieu institutionnel .
.
Les crédits mobilisés pour le placement rétribué des enfants privés de famille .
.
La coopération UNICEF/Ministère de la justice .
.
Répartition des élèves par cycle denseignement .
Introduction .
LAlgérie a ratifié la Convention des Nations Unies sur les droits de lenfant le .
?décembre .
Elle a présenté son rapport initial lors de la quinzième session et son second rapport lors de la quarantième session du Comité.
.
Lors de la présentation de son second rapport, en septembre .
la délégation algérienne avait exposé les accomplissements obtenus depuis la date dexamen de son rapport initial, mis en exergue les défis qui entravent la pleine réalisation de ces droits et énoncé les mesures que les pouvoirs publics avaient retenu pour les dépasser.
.
La délégation algérienne avait également signalé quau plan international les autorités algériennes sétaient attachées à poursuivre le processus dadhésion aux différents instruments internationaux relatifs aux droits de lhomme qui fait aujourdhui de lAlgérie un pays signataire de lensemble de ces Conventions.
.
De leur côté, les membres du Comité ont fait part dun certain nombre dobservations et de remarques sur lesquelles le présent rapport exposera les réponses du Gouvernement algérien et apportera les éclaircissements nécessaires sur les changements intervenus depuis.
.
Conformément aux directives concernant létablissement des rapports par les États Parties, le présent rapport périodique, consolidé, puisquil comporte les troisième et quatrième rapports, jumelés en un seul document, se subdivise en deux grandes parties: La première, intitulée «Renseignements généraux et réponses du Gouvernement algérien aux préoccupations et recommandations du Comité» présente la structure politique générale du pays et rappelle le cadre dans lequel saccomplissent la promotion et la protection des droits de lhomme.
Elle contient également les réponses du Gouvernement algérien aux observations et commentaires formulés par les membres du Comité lors de la présentation du deuxième rapport périodique.
La seconde partie comprend des informations relatives aux dispositions de fond de la Convention vis-à-vis desquelles des changements sont intervenus.
Première partieRenseignements généraux et réponses aux préoccupationset recommandations du Comité I.
Renseignements généraux .
Les efforts des pouvoirs publics algériens pour la promotion et la protection des droits de lhomme remontent au lendemain de lindépendance du pays en .
Cest ainsi que les différentes Constitutions algériennes ont consacré les principes universels dans ce domaine en tenant compte à la fois de lexigence de modernité et du processus de développement de la société algérienne.
.
Mais cest à la faveur de louverture de .
sur le pluralisme politique, lAlgérie a accéléré son processus dadhésion aux instruments juridiques internationaux relatifs aux droits de lhomme.
Elle se présente aujourdhui comme un pays ayant réalisé dimportants progrès en matière de libertés et sacquitte depuis, de lobligation de présentation des rapports dus au titre de ses différents engagements internationaux.
.
Territoire, population et indicateurs .
Structure politique générale .
Au lendemain dune guerre de libération dévastatrice, lAlgérie sest trouvée confrontée à de nombreux défis.
Ils concernaient aussi bien la mise en place dinstitutions et des structures dun nouvel État que des missions de reconstruction nationale dans tous les domaines.
.
La mobilisation des moyens a permis, grâce à une politique volontariste, dassurer une scolarisation obligatoire pour tous les enfants, laccès gratuit aux soins de santé de base pour lensemble de la population et le lancement de plans de développement à travers tout le territoire générateur de bien-être social.
.
Cette situation sest déroulée dans un contexte de dirigisme politique et économique.
À partir de .
lAlgérie a décidé de passer à une étape qualitative nouvelle et sest résolument