L' autonomie de l'EPLE - ANCpe

decentralisation eple





L' autonomie de l'EPLE - ANCpe

[DOC] L' autonomie de l'EPLE ANCpe ancpe L autonomie de l EPLE doc

Download

SRH : budget annexe ou service spécial

[DOC] SRH budget annexe ou service spécial ac clermont EPLE Cadrebudgetaire fichiers SRH doc

Download

atelier 6 : l'autonomie des eple : jusqu'ou - AFAE

[DOC] atelier l'autonomie des eple jusqu'ou AFAE afae IMG doc atelier matin doc

Download

La fonction de Direction d'un EPLE

[DOC] La fonction de Direction d'un EPLE espacecollaboratif phm education gouv Le système Educatif Français doc

Download

charte de gouvernance - La lettre de l'éducation

[DOC] charte de gouvernance La lettre de l'éducation lalettredeleducation IMG doc projet de Charte doc

Download

responsabilité des personnels de l'éducation nationale

[DOC] responsabilité des personnels de l'éducation nationaletelecharger cours doc doc

Download

SEMINAIRE N° 1

[DOC] SEMINAIRE N° ddeeas free L'organisation administrative et son évolution doc

Download

LE BUDGET : LES CONTRÔLES

[DOC] LE BUDGET LES CONTRÔLESddeeas free cours LE BUDGET Les contr'les doc

Download

un systeme educatif en mutation - Free

[DOC] un systeme educatif en mutation Freepotoscam free lecture LE SYSTEME EDUCATIF doc

Download

La connaissance du système éducatif - Académie de Nice

d'application qui constituent les bases juridiques de la décentralisation de l' enseignement public prolongeant la Voir la fiche outil « EPLE » pour les détails

Download
une révolution en marche.
  Quand on évoque l'autonomie des établissements scolaires, de quoi parle t-on ? Les idées sont généralement très vagues, car l'idéal libéral (au bon sens du terme) auquel on pouvait la rattacher est aujourd'hui entâché de soupçons, de bureaucratie, de doutes : on ne sait plus s'il s'agit d'une vraie solution pour sauver l'école républicaine ou s'il s'agit d'un mythe, d'une notion commode pour se défausser des impasses de la démocratisation scolaire.
C'est pourquoi l'ouvrage de J.
P.
Delahaye, G.
Mamou et all.
: L' Autonomie de l'établissement public local d'enseignement (Berger-Levrault, .
est véritablement bienvenu.
En neuf chapitres, un peu plus de .
paragraphes et, au total, plus de .
pages, les auteurs font le tour de cette notion.
Ils en livrent l'histoire, le vécu des chefs d'établissement, les fondements juridiques, les effets attendus, et les conditions de mise en oeuvre.
Puis dans une deuxième partie, ils explorent dans leur authenticité les deux versants de l'autonomie : le rapports aux collectivités territoriales et aux personnels de l'EPLE.
Enfin, dans une troisième partie, ils entr'ouvent la boîte de Pandore, identifiant les interrogations, les risques, mais aussi les perspectives qui s'ouvrent à l'institution de l'autonomie dans nos EPLE.
Le mérite de cet ouvrage c'est d'apporter des clefs tant pour comprendre la genèse et les difficultés de l'application de l'autonomie, que pour appréhender les raisons et les outils qui permettent de s'en saisir pour affronter les défis contemporains de la scolarisation.
Si l'autonomie est une idée ancienne qui apparaît dès la fin du XIXème siècle (.
, c'est seulement avec la réforme du collège unique (.
, qu'elle devient effectivement une alternative au centralisme républicain.
Face à la montée de l'échec scolaire, confrontés aux limites du modèle jacobin, les collèges sont progressivement autorisés à prendre des initiatives pédagogiques, notamment expérimentales, leur permettant d'aborder les situations les plus graves de la démocratisation.
Cependant, comme le montre cet ouvrage, ce n'est pas le ministère de l'éducation nationale qui franchira le Rubicon de l'autonomie.
Ce sont les lois de décentralisation qui dès .
.
instituent l'autonomie.
Avec le décret de .
longuement analysé, l'autonomie devient effective, l' EPLE a désormais un statut juridique relevant d'une double tutelle : l'Etat d'une part, les collectivités de rattachement d'autre part.
Ainsi, l'autonomie s'affirme comme un acte politique fondé sur la convergence d'une double exigence : la nécessité scolaire d'aller jusqu'au bout de la scolarisation de masse, mais aussi, inscrire les établissements scolaires dans leur tissu local d'appartenance.
Ce que montre l'ouvrage, c'est qu'au-delà de ces difficultés liées à l'absence d'une « pédagogie de l'autonomie », au poids de la tradition centralisatrice, et, pour l'institution, au souci de préserver l'unité du système éducatif, il y a de réelles marges de manoeuvre qui tendent à s'élargir et même à s'intégrer dans l'organisation pédagogique (réforme du LP et du lycée).
L'autonomie est peut-être aujourd'hui incertaine, mais c'est notre seule alternative, les problèmes qu'elle cherche à résoudre étant ceux que nous lègue le modèle républicain, élitiste et centralisateur.
  Christian Vitali CPE Lycée Malherbe - Caen